En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer votre dernier panier créé sur ce site et conserver la connexion automatique à votre compte.
Personnaliser
Retour Article   -   Ajoutée le 23 mai 2019   -   0 commentaire

Le témoignage de Fadila et Linda

Aujourd’hui AuXpros vous fait partager le témoignage de Linda 45 ans et Fadila 43 ans. Elles habitent Montpellier.

Fadila intervient chez Linda depuis un an et demi. Linda est depuis son plus jeune âge en situation de handicap suite à un spina bifida et malvoyante depuis neuf ans. Fadila accompagne des personnes en situation de dépendance depuis l’âge de 16 ans et demi.

Nous avons fait leur connaissance alors que Linda participait, accompagnée par Fadila, à une sélection du jeu télévisé « Les 12 coups de midi ». Cette situation d’accompagnement assez peu courante nous a donné envie d’en savoir plus et nous vous confions aujourd’hui leurs témoignages.

Linda est soutenue H24 par l’association GIHP http://www.gihpnational.org/ depuis 8 ans et 10 intervenants l’accompagnent au quotidien. Au-delà d’une prise en charge classique, en association avec la fédération des aveugles https://www.aveuglesdefrance.org/ qui lui propose de multiples activités, Linda profite de sorties hebdomadaires avec ses intervenants. Cette aide à été mise en place après une évaluation de la MDPH, Linda n’a donc rien à payer.

Linda n’a pas réussi à être sélectionnée pour participer à «  Les 12 coups de midi ». Sa cécité n’étant pas prise en compte, elle a été pénalisée par ses temps de réponse trop longs. Dommage !

Casting Les 12 coups de midi

Mais ce que nous retenons à AuXpros, c'est cette complicité à laquelle nous avons assisté. Linda a pu profiter comme tout à chacun d'un événement ludique grâce à la présence de son accompagnatrice. Un très bel exemple de maintien de l’autonomie ! Et ce n’est pas tout puisque plus tard dans l’après-midi elles sont allées toutes les deux assister à un spectacle à l’Opéra.

Lors de notre entretien nous avons eu l’impression que cette relation s’apparentait plus un partage de moments entre deux amies qu’à celle d’une relation entre une protégée et une auxiliaire de vie. C’était magique nous les avons senties heureuse d’être ensemble.

Nous avons demandé à Linda si elle se satisfaisait de cette organisation, si elle ne trouvait pas qu’il y avait auprès d’elle un trop grand nombre d’intervenants. Elle nous a répondu qu’elle préférait cela, qu’il était difficile pour elle d’avoir des échanges quotidiens avec une même personne. Et comme une jumelle, Fadila nous a assuré que leurs échanges s’enrichissaient de ces périodes de séparation . Qu’il était important pour elle aussi de varier les interventions tantôt en mode prestataire avec le GIHP, tantôt en mode mandataire avec l’organisme Petit-Fils.

Avant sa prise en charge par l’association, Linda vivait avec sa « mamie ». Au décès de son aidante, son déchirement fut total et l’accompagnement par les professionnels ne fut pas au début chose facile, mais elle nous a confié qu’aujourd’hui elle aimerait pouvoir lui montrer les progrès qu’elle a faits. Elle semble heureuse de cette organisation et n’en envisage pas d’autre.

Fadila, depuis 27 ans, donne son temps et son cœur aux personnes dépendantes. Elle a trois grands enfants, elle s’épanouit dans son travail. Elle ne veut pas travailler en structure car elle veut prendre le temps qu’il faut pour être attentive et apporter une aide aux autres qui correspondent à ses principes. Toutefois elle aimerait que ses compétences soient mieux reconnues et qu’à son tour elle soit mieux accompagnée dans son parcours de VAE afin d’ obtenir le diplôme d’aide-soignante.

Linda nous a demandé de transmettre un message de remerciements à toutes les personnes qui s’occupent ou qui se sont occupées d’elle durant toutes ces années.

AuXpros est heureux d’avoir rencontré deux belles personnes, content de constater que le métier d’auxiliaire de vie apporte bien plus que ce que certains voudraient nous faire croire, qu’il est pour beaucoup de Linda la bouffée d’oxygène nécessaire à leur existence, à leur bien-être.

Partagez cet article :
Commentaires (0) Ajouter un commentaire