En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer votre dernier panier créé sur ce site et conserver la connexion automatique à votre compte.
Personnaliser
Retour Article   -   Ajoutée le 11 janvier 2019   -   0 commentaire

Prime d'activité : comment ça marche ?

Le montant de la prime d'activité a augmenté : retrouvez tout ce qu'il y a à savoir dans cet article !

Aujourd'hui, on estime à 5 millions le nombre de foyers potentiellement concernés par la prime d'activité. Cependant, on ne comptabilise que la moitié pour ceux à qui elle a été versée. Suite à la crise des gilets jaunes, le gouvernement a décidé d'augmenter son montant. Le calcul de l'allocation dépend de la composition et des revenus du foyer. On a rehaussé son plafond à 1790 euros maximum de salaire par mois pour une personne célibataire.

Si vous n'avez pas demandé la prime, rendez-vous sur le site de la CAF !

Quelles sont les conditions d'attribution de la prime d'activité ?

Elle concerne tous les travailleurs majeurs, salariés ou non, mais aussi les étudiants percevant un revenu professionnel. Il faut également résider en France la majeure partie de l'année, "de manière stable et effective". Vous ne devez pas compter de séjour hors de France de plus de trois mois. Si vous comptez un séjour de plus de trois mois, la prime n'est versée que pour les mois complets passés en France. Le plafond maximal pour bénéficier de la prime d'activité est en 2019 de 1,5 SMIC (1 790 euros net).

Peut-on la cumuler avec d'autres prestations sociales ?

Le cumul des aides, y compris celles de la Caisse d'Allocations Familiales, est tout à fait possible. Toutefois, certaines seront intégrées au calcul (comme les APL) en tant que "prestations familiales". D'autres ne le seront pas, comme par exemple l'Allocation de rentrée scolaire ou la prime de naissance.

Pour les aides au logement, la CAF établit un "forfait logement". Celui-ci est additionné à l'ensemble des ressources du foyer. On y intègre les APL sous la forme d'un forfait, que l'on soustrait directement au montant de votre prime d'activité. Ainsi, elle sera réduite de 63,15 euros si vous vivez seul, de 126,30 euros si vous vivez à deux et de 156,30 euros si le foyer est composé de 3 personnes ou plus.

Simuler sa prime d'activité

Vous voulez savoir si vous êtes éligible ? Vous voulez estimer son montant le cas échéant ? Pour cela, il vous suffit simplement de vous rendre sur le simulateur en ligne disponible sur le site de la CAF. Vous avez la possibilité de le faire même si vous n'êtes pas allocataire. Attention cependant : cette simulation ne vous donnera qu'un montant indicatif. Une fois celle-ci réalisée, vous pourrez envoyer votre demande et le montant accordé pourrait être différent.

Comment demander la prime d'activité ?

Deux méthodes sont possible :

  • Vous pouvez faire une demande de prestation en ligne. Pour cela, remplissez simplement le formulaire disponible sur le site de la CAF.

  • Vous pouvez déposer ou envoyer votre formulaire à la CAF

La prime est-elle imposable ?

Il s'agit d'une prestation sociale. Elle est donc non imposable, tout comme d'autres allocations comme le RSA. Vous n'avez donc pas besoin de la renseigner sur votre déclaration de revenus.

Comment calcule-t-on la prime d'activité ?

On calcule la prime en fonction de plusieurs types de ressources :

  • Les revenus d'activité professionnelles et de remplacement (indemnités chômage/maladie, retraites, pensions...)

  • Les autres prestations et aides sociales

  • Les revenus imposables (revenus de capitaux ou du patrimoine)

  • Les pensions et rentes d'invalidité

  • Les rentes accident du travail et maladie professionnelle

Ce calcul ne se fait que sur la base des revenus des trois derniers mois. Il faut donc faire sa déclaration de ressources tous les trimestres. Vous recevrez par mail un rappel pour le faire à échéance.

Partagez cet article :
Commentaires (0) Ajouter un commentaire