En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou autres traceurs pour vous proposer votre dernier panier créé sur ce site et conserver la connexion automatique à votre compte.
Personnaliser
Retour Article   -   Ajoutée le 30 novembre 2020   -   1 commentaire

QUAND L'ETAT FAIT CHANTER LES DEPARTEMENTS

L’État débloque 150 millions à condition que les départements en fassent autant.

L’État débloque 150 millions pour augmenter les 320000 assistantes de vie à domicile (environ 450€), si les départements acceptent eux aussi de mettre la main à la poche. Mais en ont ils les moyens?

Frédéric Bierry, chargé des affaires sociales à l’Assemblée des départements de France, a exprimé son mécontentement « C’est du chantage ». L’état est prêt à augmenter de 15 % les rémunérations des auxiliaires de vie partir d’avril 2021, si les départements financent ce dispositif à hauteur de 50 %.

« Revaloriser les salaires des aides à domicile est nécessaire, c’est très bien que l’État le fasse. Mais conditionner cela à notre participation est inacceptable. Car il n’est pas sûr que nous puissions l’assumer » a indiqué Frédéric Bierry.

A ce jour 83 des 101 départements ont payé la prime Covid a certaines des aides à domicile qui ont travaillé auprès de bénéficiaires de l’APA ou la PCH (tant pis pour les autres). Mais qu’en sera-t-il d’une hausse de salaire qui va bien au-delà d’une prime « one shot ». Les années passent et les départements ont de moins en moins de ressources et sont de plus en plus sollicités. 

Une nouvelle fois AUXPROS interpelle l’état et demande à ce qu’une fois pour toutes il prenne la mesure du rôle des aides à domicile dans notre société, sur le bien-être et la santé de nos citoyens, sur les économies de santé réalisées. Il doit accorder aux aides à domicile les mêmes hausses que celles consenties aux salariés des EHPAD. D’autant que les aides à domicile sont souvent à temps partielles et ne peuvent même pas profiter d’un smic mensuel.

2,5% d’augmentation pour nos soldats du bienêtre c’est vraiment pas grand-chose comparé aux services rendus. 


Partagez cet article :
Commentaires (1) Ajouter un commentaire
VC
Virginie C. •   Le 30 novembre 2020 à 13:33:13 •   Édité le  Répondre à ce commentaire

j'ai travaillé pendant les confinements notament chez une personne touchant l'Apa, mais etant simple mandataire gerer pas une assoc, ben pas de prime pour ce secteur mandataire...😕